Comment faire pour encaisser des chèques pros ? Vos clients préfèrent parfois utiliser ce moyen de paiement. Vous pouvez l’accepter, y compris sous conditions, ou le refuser. Si vous acceptez de recevoir des paiements par chèque, l’encaissement doit être fait sous un an. La démarche est simple et suppose l’endossement du chèque puis son dépôt auprès de votre banque.

Quand se faire payer par chèque pro ?

Bien que le chèque soit de plus en plus rare lorsqu'il s'agit de transactions dans le cadre perso, il n'est pas rare de se voir payer en chèque lorsqu'il s'agit de transactions professionnelles. Le chèque plaît car il permet d'assurer un paiement sans pour autant qu'il soit réalisé à la date à laquelle il est remis. Autrement dit, si votre client vous règle par chèque professionnel, il peut vous demander de l'encaisser à une date précise. Cela permet de mieux appréhender les échéances de dépenses.

Le chèque est souvent favorisé lorsqu'une grosse somme est à payer. Vous pouvez d'ailleurs tout à fait exiger un montant minimum pour ce type de transaction.

Lorsqu'on vous propose un paiement par chèque, veillez bien à ce qu'il soit rédigé à votre ordre (le nom de votre entreprise). Demandez également une pièce d'identité à votre payeur lorsqu'il vous le remet.

Peut-on refuser un paiement par chèque professionnel ?

Oui ! Vous pouvez tout à fait refuser un paiement par chèque à condition d’en informer clairement le client au préalable. Pour effectuer un tel refus, vous pouvez procéder de différentes manières :

  • Marquage ;
  • Étiquetage ;
  • Affichage ;
  • Tout autre procédé adéquat.

En d'autres termes, vous devez avoir fait la mention explicite du fait que vous n'acceptez pas les chèques avant de démarrer votre relation commerciale avec votre futur payeur. Favorisez la mention écrite qui permet d'en garder une trace, et donc d'y faire référence en cas de conflit.

Vous pouvez, par exemple, stipuler expressément le refus de chèque sur la porte de votre boutique ou dans les clauses de votre contrat commercial.

Sachez aussi que l’émetteur peut faire opposition sur un chèque qu'il vous aura délivré, par exemple en cas de perte, de vol ou d’utilisation frauduleuse de son chéquier.

Comment encaisser un chèque pro ?

Encaisser un chèque pro est très simple. Veillez à bien suivre les étapes :

  • Vérifiez que les informations remplies sont exactes : montant du chèque, date, ordre. N’oubliez pas de vérifier la présence de la signature de l’émetteur ;
  • Inscrivez au dos du chèque le numéro de compte en banque devant recevoir la somme et signez-le ;
  • Remplissez un bordereau de remise de chèque que vous trouverez en ligne sur l’espace de votre compte, en agence ou sur simple demande auprès de votre conseiller.

Vous devrez ensuite déposer le chèque pro :

  • En vous rendant dans un guichet pour le faire encaisser. Certaines banques permettent des dépôts automatiques via le distributeur ;
  • En adressant vos remises de chèques par la poste ;

Une fois le chèque encaissé, vous le verrez apparaître sur votre compte professionnel.

Si vous avez ouvert un compte professionnel dans une néobanque dans le cadre de votre activité, sachez qu'il est tout à fait possible d'encaisser les chèques par ce type d'établissement. Pour cela, rien de plus simple ! Il vous suffit de scanner le chèque directement via l'appareil photo de votre téléphone. Une fois le chèque examiné, il sera émis sur votre compte. Un moyen rapide et efficace qui fait déjà ses preuves 😉. C'est d'ailleurs l'un des nombreux services que nous proposons chez Blank car nous savons que bon nombre d'indépendants ne peuvent se passer de ce moyen de paiement.

Veillez bien à ce que l'encaissement des chèques professionnels soit un des services proposés par votre partenaire bancaire professionnel. Veillez également à ce que les frais d'encaissement ne soient pas trop élevés si vous recevez de nombreux chèques au cours de l'année.

Vous disposez précisément d'un an et 8 jours pour déposer un chèque dans votre établissement. Passée cette durée de validité, votre chèque n’a plus de valeur et vous perdez donc la somme. Le délai d’encaissement, lui, varie de quelques jours à quelques semaines.

Le cas du chèque sans provision

Le chèque sans provision est possible. Il arrive lorsque votre payeur n'a pas suffisamment de fonds sur son compte pour vous payer la somme mentionnée. Il sera alors sanctionné par sa banque, bien souvent par un interdit bancaire.

Le chèque est rejeté par la banque car le compte émetteur ne dispose pas d’une provision suffisante pour payer la somme due. Si vous ne parvenez pas à vous faire payer à l’amiable, le recours à l’huissier pourra être nécessaire.

Ce que vous en dites :

No items found.
No items found.
No items found.
No items found.
No items found.
No items found.
No items found.
Partager